top of page

Les 30 ans
du G.R.E.T.E.

Vidéos de la journée du 18 mars 2018

Texte de Mireille GRANGE, Présidente du GRETE

Le GRETE : une odyssée texte théâtral de Danielle Vioux

réalisée par Frédéric VIDAL

FÊTER LE TRENTIÈME ANNIVERSAIRE DU GRETE


Fêter pour partager avec les artistes, les enseignants et tous, nos démarches sur le théâtre et l'éducation artistique, les questionner, les transmettre et interroger l'avenir au regard de la Loi NOTRe sur les droits culturels qui pourrait peut-être ouvrir une nouvelle phase, en impliquant la demande, les publics et les territoires au cœur des politiques culturelles, ce qui pourrait permettre une véritable formation artistique émancipatrice et une politique culturelle pour tous.
Pour préparer cette fête des trente ans du GRETE nous avons évoqué le long parcours du développement de l'éducation artistique, du militantisme, de l'utopie des années 1970 à l'expérimentation et à l’institutionnalisation progressive aux quelles nous avons participées, et partager nos interrogations comment élargir, permettre à tous les élèves de la maternelle à l'université de réaliser des projets plus légers avec des artistes sans perdre le sens et l'exigence de notre démarche de la création contemporaine et «faire et voir » du théâtre.
Faire le point des trente ans nous amène à la question: que reste-t-il de nos actions nombreuses?
- création dès 1987 d'une carte «Jeune spectateur» donnant un accès libre et diversifié au tarif de 5€ dans de nombreux théâtres adhérents.
- plus de cent journées ont permis à près de 5000 élèves du secondaire d'expérimenter avec les équipes artistiques le processus de création avant ou après le spectacle.
- une cinquantaine de journées de réflexion, de sensibilisation à la création contemporaine, des stages, rencontres avec des auteurs, des artistes, des commandes, une vingtaine de colloques et une quarantaine de rencontres avec les spectateurs lors de «Côté public» et «Côté fauteuils» et un site «archives» de nos actions et publications.

Le GRETE souhaite
* Partager avec vous ses démarches, les transmettre, les questionner, voir le chemin parcouru par l'éducation artistique, chemin auquel il a participé pendant ces 30 ans, du mouvement militant à la reconnaissance institutionnelle * S'interroger: aujourd'hui où en sommes nous?
* Questionner l'avenir, car nous avons, avec les droits culturels, l'occasion d'un nouvel engagement pour revitaliser les politiques culturelles dans la cité et à l'école. Les droits culturels sont reconnus dans la loi NOTRe (7 août 2015): Nouvelle Organisation Territoriale de la République (article 103): « La responsabilité en matière culturelle est exercée conjointement par les collectivités territoriales et l'État dans le respect des droits culturels énoncés par la convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles » et l'article 3 de la loi LCAP (7juillet 2016) Liberté de Création Architecture Patrimoine, il reste à les interpréter dans les politiques publiques.
Certains considèrent que la démocratisation culturelle aurait favorisé une conception élitiste de la culture. Après une politique de l'offre des 50 dernières années (multiplication des équipements et des œuvres) il s'agirait donc, avec les droits culturels, de tenir compte de la demande, d'écouter, de mettre l'individu au centre et d'impliquer les publics et les territoires avec leur population dans leur diversité au cœur des politiques culturelles, voire de les rendre acteur de ces politiques à venir, et créer du commun par l'échange.
Cependant deux craintes en particulier se sont exprimées :
- La peur de revendications de droits collectifs (communautaires)
- La peur pour les artistes, pour les structures de perdre de leur liberté de création ou de perdre l'excellence artistique, ou de subir un redéploiement financier.

Aux droits culturels s'ajoutent l'obligation de réciprocité: respecter l'autre.
L'enseignement artistique, qui contribue à la formation du citoyen et surtout au vivre ensemble s'est développé mais semble questionner l 'Éducation nationale dans la circulaire du lO/5/17 pour le développement de l'éducation artistique et culturelle réaffirme le PEAC (Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle: loi de juillet 2013) mais également les articles 103 de la loi NOTRe et 3 de la loi LCAP. Comment profiter de ces textes, pour développer davantage, de la maternelle à l'université, une véritable formation artistique émancipatrice pour tous et pas seulement culturelle ?
Mireille GRANGE
Présidente du GRETE

Voir le Bulletin d'activités 2018

GRETE-une-odyssee.JPG

Le Grete  : une Odyssée, texte théâtral de Danielle Vioux, vision personnelle sur les trente ans du Grete avec des matériaux et contributions du CA

Cliquer sur l'image pour lire le texte en PDF

bottom of page